Razer Nabu X notre avis 5.00/5 - 1 vote

 

 

Bien que Razer soit bien connu pour ses produits destinés au gaming (souris, ordinateurs, hardwares…), la marque compte aussi parmi sa gamme le Razer Nabu X, un bracelet connecté destiné au fitness. Un tracker d’activité dont le principal atout est le prix, 50$.

Lorsqu’on regarde le design du Razer Nabu X, on se dit qu’il serait difficile de faire plus simple. L’écran OLED que possédait son prédécesseur a été enlevé et remplacé par trois LEDs. Un bracelet en caoutchouc assez bâteau qui rappelle un peu le design du Jawbone up3, bien que le Razer soit nettement plus simple à attacher. Il est également plus simple à nettoyer, étant waterproof. Au niveau des fontionnalités, le tracker ne sort pas de l’ordinaire et propose, tout comme ses concurrents, un calcul du nombre de pas, des calories brûlées et analyse de la qualité du sommeil.

Le minimum syndical donc, mais qui malheureusement ne brille pas par sa précision, notamment avec le podomètre. Le bracelet est parfois capricieux et cesse tout simplement d’enregistrer la progression de son utilisateur. La fonction destinée à vérifier sa progression en tapant deux fois sur le bracelet connaît quelques bugs, puisqu’il arrive qu’il n’affiche que le niveau de batterie restant. Des défauts mineurs, qui s’expliquent par le prix relativement bas du tracker (environ 50€ sur Amazon), comparé à ses concurrents sur le marché.

Tout n’est pas tout noir cependant avec le Razer Nabu X. Le bracelet utilise les LEDs de couleurs différentes, afin de prévenir son utilisateur lorsque celui-ci reçoit un SMS, un appel etc. Il est possible de personnaliser soi-même le code couleur de manière à être le seul à comprendre les signaux de son bracelet. Autre atout du Nabu X, la possibilité d’échanger ses données Facebook ou Twitter avec un inconnu, simplement en lui donnant un high five, à condition bien sûr que son interlocuteur possède lui aussi le bracelet.

Un bon prix et une bonne autonomie

Razer Nabu X

Au niveau de l’application dédiée au bracelet, c’est deux plateformes distinctes qu’il faut télécharger : la Nabu X Utility, qui permet de gérer les préférences du bracelets, et la Nabu Fitness, destinée au suivi de l’activité physique, qui bien qu’elle soit intéressante n’est pas aussi complète que celles de ses concurrents. Toutes deux sont téléchargeables gratuitement sur Apple store et Google Play, et compatibles sur iOS et Android.

L’autonomie de Razer Nabu X va dépendre de son utilisation, on parlera de cinq jours en utilisation constante et de 30 jours, en stand-by, ce qui est tout à fait acceptable aux vues des fonctionnalités proposées et du prix relativement bas du dispositif.

En réusumé, le Raser Nabu X compte surtout sur son prix et les interactions sociales qu’il propose pour séduire le public. Des fonctionnalités, il est vrai, intéressantes, mais qui nécessitent généralement, par exemple pour l’échange de données en high five, que l’autre personne soit elle aussi en possession du bracelet. Il n’est donc pas nécessaire de se le procurer d’urgence.